Maung Soe Thu

DSC_02082 novembre 2008

Lorsque nous rencontrons Maung Soe Thu pour la première fois, il a 16 ans et habite à la maison des enfants à Kalaw. Sa famille habite le village de Lamine Gyin. Il est membre de l’ethnie Danu. A l’école, il est en avant-dernière année. C’est un adolescent réservé, presque timide, souriant, attentif et attentionné. Il ne parle pratiquement pas l’anglais. A l’internat, il donne régulièrement un gros coup de main en cuisine pour la préparation des repas.

 

 

Myanmar 2009-1 372

16 novembre 2009

Dernière année scolaire pour Soe Thu. Il étudie consciencieusement et pendant son temps libre, il aime chanter et danser. Très convivial, il participe avec plaisir aux activités communes de l’internat. Nous avons le plaisir de visiter son village, planté dans un magnifique paysage de basses vallées arrondies, à l’est de Kalaw.

 

 

DSC_0926

30 janvier 2011

Nous retrouvons Soe Thu en janvier 2011. Il a terminé ses études et réussi ses examens. Désormais, il travaille à la maison des enfants: il veille sur les pensionnaires, participe à la préparation des repas, s’occupe du jardin et de l’entretien de la maison. Les quelques 35 jeunes qui vivent à l’internat l’apprécient pour sa gentillesse et son sens de l’humour. Soe Thu est également guide de trekking pour les étrangers visitant la région autour de Kalaw. Du coup, son anglais s’améliore et il perd de sa timidité.

 

 

DSC_0949

28 mars 2012

Soe Thu travaille toujours à la maison des enfants. Nous préparons en sa compagnie une délicieuse fondue au chocolat appréciée par tous les pensionnaires. Nos liens se renforcent. Nous apprécions son mélange de sérieux et d’humour. Il nous accompagne dans nos randonnées, nous donne des informations, facilite notre communication avec les gens dans les villages. Nous participons à des festivals, des cérémonies, des fêtes de famille… Il nous permet de mieux connaître les diverses ethnies de la région

 

 

DSC_0554

28 décembre 2013

Soe Thu nous aide à organiser une activité absolument inédite: amener une vingtaine d’enfants de l’internat en ballade. Une grande ballade qui les amène tout d’abord à Yangon. Les enfants logent dans un monastère afin de réduire les frais. Ils visitent évidemment la pagode la plus célèbre et la plus vénérée du Myanmar, Shwedagon, puis à leur demande le zoo de Yangon. L’excursion les conduit ensuite à Chaung Tha, la plage favorites des Birmans. Une fois de plus, Soe Thu se montre très précieux dans l’organisation de cet évènement.

 

DSC_0574

11 avril 2015

Désormais, Soe Thu habite à Yangon, la plus grande ville du Myanmar. Il travaille pour une ONG locale qui s’efforce d’améliorer les relations inter-confessionnelles dans le pays.  Responsable d’une partie de l’administration, il accompagne régulièrement des délégués chargés de cours et de conférence. A ce titre, il a l’occasion de visiter de nombreuses villes et régions.

 

 

 

10 janvier 2016

Soe Thu se trouve toujours à Yangon, travaillant pour l’ONG. Il est dorénavant en charge de l’organisation de nombreux meetings réunissant des membres de l’association et des villageois. Il est responsable de la prise de photos et de vidéos lors de ces séances. Le travail lui plaît mais cela l’oblige à être perpétuellement en déplacement, à vivre dans une grande ville où il fait souvent très chaud. Les éternels et interminables bouchons de la métropole, sa pollution lui conviennent de moins en moins. Il aspire à retourner chez lui, dans l’Etat Shan.

 

26 avril 2017

Nous retrouvons Soe Thu chez lui, à Lamine Gyin. Il a donné son congé et abandonné la grande ville. Il aide sa famille aux travaux agricoles, travaille occasionnellement dans une boutique vendant de l’informatique. Il suit des cours d’anglais afin d’améliorer ses connaissances dans cette langue qu’il utilise de plus en plus souvent. C’est que désormais Soe Thu collabore avec Rural Development Society Suisse. Il soumet des propositions de projets, estime leur nécessité, leurs coûts et leur faisabilité. Il gère la réalisation de nos programmes.

 

28 décembre 2017

RDS Suisse développant ses activités au Myanmar, Soe Thu est de plus en plus  impliqué dans la gestion des projets de l’association: construction d’une école primaire à Shar Pin, inauguration de la bibliothèque à Pet Kaw, formations professionnelles, achat et livraisons de panneaux pour des familles défavorisées dans des villages souvent éloignés dans les montagnes. Les trajets sont longs et pénibles sur les mauvaises routes en terre de l’Etat Shan.

 

 

21 août 2018

Cet été 2018, nous avons le bonheur d’accueillir Soe Thu chez nous en Suisse. Il s’agit de son premier voyage hors du Myanmar, de son premier voyage en avion. Il est accompagné de Shwe Oo, notre seconde collaboratrice de RDS Suisse au Myanmar. Nous sommes surpris par leur facilité à s’adapter à la vie en Suisse. Ils participent au Paléo Festival de Nyon où RDS Suisse tient un stand de vente d’artisanat birman et d’information.  Etant tous deux également d’excellents cuisiniers, ils concoctent à de nombreuses reprises des plats traditionnels lors de repas de soutien.

 

14 novembre 2018

Tout en travaillant avec RDS Suisse, Soe Thu s’organise pour achever ses études à l’université de Taunggyi. Bien que suivant les cours par correspondance, il doit tout de même se rendre régulièrement dans la capitale de l’Etat Shan pour des contrôles, des examens qu’il réussira sans difficulté. En discutant avec les autres étudiants, Soe Thu est informé des besoins de divers villages éparpillés entre Kalaw et Taunggyi. C’est ainsi que notre association s’est lancé dans la construction d’une école dans le village de Hlemar où enseigne un camarade de Soe Thu. Les livraisons de panneaux solaires se déroulent selon le même processus.

 

4 avril 2019

RDS Suisse se lance dans un nouveau programme de soutien aux agriculteurs en prêtant de petites sommes d’argent, sans intérêts. Soe Thu et Shwe Oo gèrent cette activité dans leurs villages respectifs. Une fois de plus, leur connaissance du terrain, des besoins et des gens permet une bonne gestion de ces projets. En plus de superviser la construction de réservoirs d’eau potable, de livrer des panneaux solaires, Soe Thu gère la formation professionnelle de  jeunes femmes comme couturières ou comme assistantes-médicales.

 

 

21 juillet 2019

Soe Thu est de retour en Suisse, accompagné cette fois par Sar Bwa, jeune femme de 18 ans et ex-pensionnaire de la maison des enfants. Le bilan de la présence en Suisse de nos amis et collaborateurs du Myanmar durant l’été 2018 ayant été très positif, RDS Suisse a décidé de renouveler l’opération. Les visites de quelques fameux sites helvétiques (non à la charge de l’association) se sont conjugués à de multiples activités en soutien à notre association (festivals, repas de soutien…)

 

 

29 décembre 2019

Soe Thu nous accueille dans sa famille. Nous parcourons son village, il nous montre les maisons les plus pauvres, nous fait rencontrer les familles qui ont bénéficié de notre micro-crédit. C’est un succès, les gens ont utilisé à bon escient les montants prêtés et les ont remboursés à la date prévue. Soe Thu nous accompagne sur les routes autour de Kalaw vers Pet Kaw où les couturières sont satisfaites de leurs affaires; vers YwarPu où Shwe Oo a obtenu les mêmes résultats avec le micro-crédit. Tous deux sont indispensables pour assurer une gestion efficace des fonds offerts par les donateurs en Suisse. Ainsi, il s’avère que le financement d’une école dans le village de Thit Ael Thin n’est plus nécessaire, le gouvernement shan ayant décidé de construire cet établissement.

 

 

 

 

Laisser un commentaire