Notre histoire birmane (RDS Suisse)

Notre découverte du Myanmar

Nous, Danièle Grognuz Crettaz et Stéphane Crettaz, nous rendons pour la première fois au Myanmar (Birmanie) en 2003. Au fil de notre voyage, nous avons un coup de coeur pour la petite ville de Kalaw, au sud de l’Etat Shan. Située à 1’300 m d’altitude, à une cinquantaine de kilomètres du lac Inle, Kalaw était un lieu de villégiature apprécié par les colons anglais pour son climat. Aujourd’hui, la ville est le point de départ de nombreux treks.

Pendant une semaine, nous parcourons cette région montagneuse et découvrons des paysages merveilleux, des villages pittoresques mais souvent très pauvres. L’État Shan, avec ses nombreux groupes ethniques, abrite plusieurs troupes armées. Bien que le gouvernement militaire ait signé des accords de cessez-le-feu avec la plupart des groupes, de vastes zones de l’État restent en dehors du contrôle du gouvernement central. D’autres secteurs sont sous le contrôle de groupes militaires tels que l’armée de l’Etat Shan.

 

Désireux de mieux connaître le pays, nous retournons au Myanmar en 2005. Nous découvrons à Kalaw un internat qui accueille une dizaine d’enfants originaires de villages éloignés, souvent situés en zones de conflit. Au Myanmar, l’école est toujours chère, souvent éloignée de la maison familiale, voire trop souvent inexistante. L’internat, appelé « Imagine » en référence à la chanson de John Lennon, offre ainsi à certains enfants démunis l’opportunité de suivre un parcours scolaire complet.

DSC_0964

Lors de notre 3ème séjour en 2008, grâce à nos amis, nous avons la chance de rencontrer des familles vivant dans des villages proche de Kalaw. Nous partageons ainsi leurs conditions de vie! Nous étudions plus attentivement les besoins des populations de la région. Nous décidons de leur donner un coup de main, tout particulièrement dans le domaine de la formation. Après notre retour en Suisse,nous fondons notre association Rural Development Society Suisse en 2009. Notre but est de financer l’éducation et la formation professionnelle dans le sud de l’Etat Shan, au Myanmar (Birmanie). En 2008, nous faisons connaissance, entre autres, de Shwe Ou, jeune fille de 14 ans, et de Soe Thu, adolescent de 16 ans, qui deviendront quelques années plus tard nos si précieux collaborateurs sur le terrain.

.

 

 

Rural Development Society Suisse est une organisation non gouvernementale (ONG) à vocation humanitaire, libre de toute allégeance politique ou religieuse, reconnue association d’utilité publique depuis 2015 et est donc exonérée de l’impôt.

Les personnes physiques ou morales (domiciliées en Suisse) qui nous font des dons – d’au moins 100 francs par année civile – bénéficient de la déductibilité fiscale de leurs donations.

 

Nos collaborateurs au Myanmar

Shwe Ou, Project Advisor

Soe Thu, Project Manager

Nos ressources

les cotisations de nos membres,
les dons occasionnels de sympathisants,
les produits des manifestations que nous organisons (repas de soutien),
les bénéfices de la vente en Suisse de produits artisanaux birmans,
les dons et legs de personnes physiques ou morales en Suisse au profit de RDS Suisse.

 

Nos activités

RDS Suisse organise chaque année des repas de soutien, généralement en été, qui permet à ses membres et sympathisants de rencontrer les membres du comité, d’échanger des informations ainsi que d’acheter de l’artisanat birman. En fonction de l’actualité, différents repas de soutien sont mis en place en divers lieux de Suisse Romande.

L’association s’occupe également de vendre en Suisse des produits artisanaux birmans, en tenant des stands dans divers festivals: le Paléo Festival à Nyon, les 5 Continents à Martigny, la Fête des Couleurs à Aigle… Elle prend en charge également les commandes de produits qui lui sont transmises par le site internet.

 

DSC_0709
Paléo Festival 2015, Nyon

 

Fête des Couleurs 2015, Aigle
Fête des Couleurs 2015, Aigle

 

Paléo 2018

 

Les membres de l’association sont informés des activités de l’association par les lettres d’informations envoyées deux à trois fois par année et le site Internet régulièrement mis à jour.